Archives de catégorie : Documentation


Gravure

Définitions de la gravure sur bois

Gravure est un mot ambigu : il désigne une action, l’action de graver et aussi son résultat.

On grave sur pierre et sur os depuis la préhistoire, on grave sur du métal depuis des millénaires en Chine et au Moyen Orient, puis en Grèce et à Rome dans l’Antiquité, mais l’estampe commence quand ces formes sont encrées et reportées sur tissu ou sur papier. Les tirages multiples qui en résultent portent aussi le nom de gravure, partiellement synonyme d’estampe. Gravure c’est le terme employé pour définir les œuvres imprimées par les techniques en relief et en creux (burin, pointe-sèche, eau-forte, aquatinte, bois gravé) par opposition aux techniques à plat (lithographie, sérigraphie).

Graver on dessine sur une surface avec un instrument qui permet de la creuser. En Occident, la gravure sur bois apparaît dès le début du XV

Planche

Quelque soit la technique de gravure, sur bois, métal (cuivre ou zinc), lino, plastique rhénalon, le support que l’on grave et encre se nomme toujours une planche.

Impression

C’est déposé de l’encre sur une surface. En ce qui concerne l’estampe originale, il faut distinguer : l’impression en relief, où ce sont les parties épargnées et proéminentes qui sont imprimantes (bois gravé, linogravure) : l’impression en creux, dite taille-douce, où l’artiste creuse au moyen d’un outil ou de l’acide le dessin dans la planche de métal (eau-forte, aquatinte, pointe sèche, burin, manière noire.

Bois ( gravure sur bois )

On distingue deux manières de constituer la planche à graver: en bois de fil et c’est la xyloglyphie, ou le bois de bout et c’est la xylographie. Le terme plus général de xylogravure peut s’appliquer aux deux techniques.

Sur un bloc de bois l’artiste exécute son dessin puis à l’aide du canif ou de petites gouges de profils différents suivant les tailles à effectuer, il évide les blancs, n’épargnant que les parties devant se reproduire ou imprimer, donc les reliefs (taille d’épargne). Le bois utilisé est le buis, le noyer ou le poirier.

Linogravure

Cette technique se rapproche de la technique de la gravure sur bois, car on utilise également des gouges pour évider certaines parties de la plaque de lino. La partie encrée étant celle qui n’a pas été évidée. Au niveau du rendu on a plus de contrastes forts en linogravures on peut moins jouer sur les demi teintes qu’en gravure.   

Quelques images de l'Artothèque de l'Aisne

Liste d'artistes gravant sur bois ou sur Lino dans la collection de l'Artothèque

Artiste : BESSON Olivier
Titre : Pinochio
Technique : Gravure sur bois en couleur

Artiste : BESSON Olivier
Titre : Conte de guerre
Technique : Gravure sur bois en couleur

Artiste : BORDARIER Stéphane
Titre : Bleu – Violet
Technique : Bois gravé

Artiste : BORDARIER Stéphane
Titre : Violet – Rouge
Technique : Gravure sur bois

Artiste : HEYN Erwin
Titre : Pour Françoise
Technique : Gravure sur bois de fil gravée en 3 couleurs

Artiste : COGNEE Philippe
Titre : Tel Aviv
Technique : linogravure

Artiste : TATAH Djamel
Titre : Caroline 0507
Technique : Eau forte, aquatinte et pointe sèche.

Artiste : TATAH Djamel
Titre : Caroline 0407
Technique : Bois gravé

Artiste : LEVIGOUREUX Odile
Titre : Labyrinthe 1
Technique : Gravure sur bois, noir

Artiste : LEVIGOUREUX Odile
Titre : Labyrinthe 2
Technique : Gravure sur bois, noir

Artiste : LEVIGOUREUX Odile
Titre : Labyrinthe 3
Technique : Gravure sur bois, noir

Artiste : DELESALLE David
Titre : Cochon tire-lire
Technique : Gravure sur bois en couleur

Artiste : DELESALLE David
Titre : Jouet jaune n°1
Technique : Gravure sur bois en couleur

Artiste : DELESALLE David
Titre : Sophie la girafe
Technique : Gravure sur bois en couleur

Artiste : DELESALLE David
Titre : Betterave sucrière
Technique : Gravure sur bois de fil (contreplaqué) 2 planches couleur

Artiste : Titi BERGESE
Titre : Un tour sur soi
Technique : linogravure

Fiches Artistes – Documentation

A

B

C

D

E

F

G

J

K

L

N

P

R

S

T

V