Comité d’achat

Pour une définition de la collection

 Le fonds d’œuvres d’art que souhaite constituer l’Artothèque de l’Aisne , au fil du temps par des acquisitions régulières, voire par des commandes spécifiques se définit par les critères suivants :

  • Une collection qui donne à voir les œuvres des artistes professionnels significatifs de la création d’aujourd’hui (artistes reconnus ou révélations de demain) ainsi que celles des artistes professionnels ayant un lien privilégié avec la région et qui sont engagés dans une démarche de création innovante.
  • Une collection qui témoigne de la diversité des courants artistiques ayant marqué la création, des années 50 jusqu’à aujourd’hui.
  • Une collection qui relève de l’art du multiple d’où la priorité accordée aux techniques de l’imprimerie d’art (lithographie, sérigraphie, gravure, infographie, monotype). Toutes ces techniques relèvent du même principe qui consiste à créer une image gravée sur une matrice, en cuivre pour la gravure, en pierre pour la lithographie, en tissu pour la sérigraphie. La matrice qui permet d’imprimer le motif à plusieurs exemplaires, est détruite après un nombre défini de tirages. Ces œuvres sont dites multiples en raison de leur tirage à plusieurs exemplaires. Toutes numérotées et signées par l’artiste, elles sont œuvres d’art à part entière.
  • Une collection qui se tourne vers d’autres moyens d’expression : dessins, photographies, collages, œuvres uniques sur papier (dans la mesure où ces œuvres peuvent être encadrées). Une réflexion sera menée sur la possibilité d’ouvrir la collection aux nouveaux supports de la création contemporaine: vidéos, nouvelles technologies de l’information et de la communication.
  • Une collection qui accorde une place spécifique à la notion de Territoire(s). Dans cette perspective sera prise en compte la valorisation du patrimoine moderne et contemporain du département par la présence dans la collection, d’œuvres d’artistes de renommée internationale présents dans l’espace public (Anthony Gormley, Patrick Saytour, Haïm Kern Boris Lejeune, Christian Lapie)
  • Une collection qui comporte un secteur architecture contemporaine, en s’appuyant sur les réalisations du territoire (Jean-Michel Wilmotte à Saint-Quentin et Soissons).
  • Contraintes techniques
    Ces œuvres destinées à circuler sous forme de prêts auprès de publics divers doivent être facilement transportables et suffisamment protégées de toute éventuelle dégradation d’où- Une limite de formats
    – Une limite de prix d’achat
    – La nécessité d’un cadre et d’un verre de protection.